Récit d'un instant...

 

Ce matin il fait froid, très froid.

Mais tu es là, blottit contre ce qui est pour toi un toit, ton toit de paille.

Le vent glacial, balaye la prairie, les herbes hautes dansent comme pour se moquer du temps qui passe.

Je te vois fermer les yeux, peut être rêves tu à des jours meilleurs, qui sait?  

Le froid à tout engourdit sur son passage, pas un petit campagnol à se mettre sous la dent.

L' hiver est bien tardif cette année, on l'aurait presque oublié, peut être que toi au fond tu le savais?

M'approchant de toi, j' aurai bien voulu te blottir contre moi pour te réchauffer, je te l'ai murmuré, chuchoté...

Les yeux grands ouverts tu me regardes, me réchauffant à leurs lueurs.

Tu es magnifique, majestueux d'une élégance rare.

Tellement de chose nous séparent et nous rapprochent à la fois.

Nos regards se croisent pour essayer de mieux se comprendre, s' apprivoiser.

Durant un instant je rentre dans ton monde, me camouflant dans tes herbes , allongé sur le sol.

Quel moment  de bonheur, le temps s'est comme arrêté, je te regarde tu es là, impassible droit et fier.

Tes yeux sont magiques, ils sont le reflet de tes longs voyages et de la beauté de ta vie.

Après de longue minutes en ta compagnie, comme toutes les bonnes choses ont une fin,

il me faut repartir la tête pleines d' images de cet instant privilégié, que seule dame nature sait nous offrir.

Quelle chance de pouvoir vivre ces instants de vie, là est peut être l' essentiel... 

 

Nicolas Frin

 

 

Top